Défi roc des 3X

Une fois passées, les propositions ci-dessus sont transférées dans ce forum.
Forum Année 2015, 2014, 2013 et 2012.

Modérateurs : jerome, simon71, zezette2521

Avatar de l’utilisateur
jerome
Modérateur
Modérateur
Messages : 7798
Inscription : mer. 10 oct. 2012 15:28
VTT : lapierre pro race 400
Localisation : mi chemin du GR131 ( toulon sur arroux )
Contact :

Re: Défi roc des 3X

Messagepar jerome » dim. 14 févr. 2016 20:04

rallyeman71 a écrit :Mais Ca va pas de nous mettre une pression pareil !!!!! Tu oublis Que j ai pas fait de VTT depuis juillet 2014 !!!!


Lol
Ce n'est pas le résultat qui te donne du plaisir, c'est le plaisir qui donne le résultat .
( The DIEu of the boss oldschool : Edgar Grospiron 2016 )

if in doubt flat out !

STRAVA : http://www.strava.com/athletes/3879531? ... ce=top-nav
Avatar de l’utilisateur
jerome
Modérateur
Modérateur
Messages : 7798
Inscription : mer. 10 oct. 2012 15:28
VTT : lapierre pro race 400
Localisation : mi chemin du GR131 ( toulon sur arroux )
Contact :

Re: Défi roc des 3X

Messagepar jerome » dim. 14 févr. 2016 21:31

benoitgir a écrit :Euhh l'histoire des copains à aller chercher devant, j'ai pas compris, vous partez avec un handicap ? Après les autres ?



:D
Ce n'est pas le résultat qui te donne du plaisir, c'est le plaisir qui donne le résultat .
( The DIEu of the boss oldschool : Edgar Grospiron 2016 )

if in doubt flat out !

STRAVA : http://www.strava.com/athletes/3879531? ... ce=top-nav
Avatar de l’utilisateur
Le jurassien
Grand Gourou
Grand Gourou
Messages : 4020
Inscription : mar. 30 oct. 2012 11:50
VTT : Scott Genius 720 (2013)

Re: Défi roc des 3X

Messagepar Le jurassien » lun. 15 févr. 2016 08:59

benoitgir a écrit :Euhh l'histoire des copains à aller chercher devant, j'ai pas compris, vous partez avec un handicap ? Après les autres ?


Je n'ai pas compris non plus...Je suis loin d'être un rapide dans le D+, pour me rattraper il va vous falloir 150 mètres (au plus) :p
Go hard or Go home!!
Avatar de l’utilisateur
jerome
Modérateur
Modérateur
Messages : 7798
Inscription : mer. 10 oct. 2012 15:28
VTT : lapierre pro race 400
Localisation : mi chemin du GR131 ( toulon sur arroux )
Contact :

Re: Défi roc des 3X

Messagepar jerome » lun. 15 févr. 2016 22:25

ahhhhhhhhhhhh mais j'ai un flash !!!!! mdrrrrrr
vous savez les deux quadra du team du 5 juin , vous avez un autre point commun !!!!!!!

je suis mort de rire ....
je vous laisse trouver !!!

( non non , pas ça!! je vous vois venir )
Ce n'est pas le résultat qui te donne du plaisir, c'est le plaisir qui donne le résultat .
( The DIEu of the boss oldschool : Edgar Grospiron 2016 )

if in doubt flat out !

STRAVA : http://www.strava.com/athletes/3879531? ... ce=top-nav
Avatar de l’utilisateur
fab71
Grand Gourou
Grand Gourou
Messages : 3226
Inscription : dim. 9 mars 2014 18:13
VTT : Trek Superfly 9.8
Localisation : Autun

Re: Défi roc des 3X

Messagepar fab71 » sam. 9 avr. 2016 12:12

Petit maj au niveau des équipes vu qu'il y a eu de la casse ces derniers jours :snif: Antoine et moi faisons finalement équipe en relais, Antoine le trail et moi le vtt.

Donc la team "vtt71.fr" et le team "DH team71" fusionnent et devienne la "team gitan", oui oui j'ai donné ça comme nom :D :lol:
Ride or die
Avatar de l’utilisateur
zazou71
Grand Gourou
Grand Gourou
Messages : 4009
Inscription : mer. 15 août 2012 16:57
VTT : yeti 575 - x-control 310
Localisation : fleurville

Re: Défi roc des 3X

Messagepar zazou71 » sam. 9 avr. 2016 12:45

fab71 a écrit :Petit maj au niveau des équipes vu qu'il y a eu de la casse ces derniers jours :snif: Antoine et moi faisons finalement équipe en relais, Antoine le trail et moi le vtt.

Donc la team "vtt71.fr" et le team "DH team71" fusionnent et devienne la "team gitan", oui oui j'ai donné ça comme nom :D :lol:

:s14: ::award_star_32::
“Les premiers de classe qui se prennent au sérieux sont des cancres qui s'ignorent.”
Alice Parizeau
:mrgreen:
merci wiki
Antoine21
Grand Gourou
Grand Gourou
Messages : 1875
Inscription : sam. 5 avr. 2014 20:21
VTT : giant xtc
Localisation : Longecourt en plaine (21)

Re: Défi roc des 3X

Messagepar Antoine21 » sam. 9 avr. 2016 13:00

En relais,plus ou moins,il y a de forte chance que je t'accompagnes en vtt :lol:
"C'est pas une épreuve de tous les jours,c'est pas une kermesse.'' J.G
Avatar de l’utilisateur
fab71
Grand Gourou
Grand Gourou
Messages : 3226
Inscription : dim. 9 mars 2014 18:13
VTT : Trek Superfly 9.8
Localisation : Autun

Re: Défi roc des 3X

Messagepar fab71 » sam. 9 avr. 2016 13:05

Ouais ben gitan jusqu'au bout quoi :D
Ride or die
Antoine21
Grand Gourou
Grand Gourou
Messages : 1875
Inscription : sam. 5 avr. 2014 20:21
VTT : giant xtc
Localisation : Longecourt en plaine (21)

Re: Défi roc des 3X

Messagepar Antoine21 » sam. 9 avr. 2016 13:17

fab71 a écrit :Ouais ben gitan jusqu'au bout quoi :D


J'paye ma 8.6 chaude a la fin ! :lol:
"C'est pas une épreuve de tous les jours,c'est pas une kermesse.'' J.G
Antopiko
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 918
Inscription : dim. 14 déc. 2014 16:15
VTT : look

Re: Défi roc des 3X

Messagepar Antopiko » lun. 11 avr. 2016 13:53

les trois croix

Il en revient pas, Simon, du finish de Paris-Roubaix. Il était pour Tom, il criait Tom, Tom, Tom sur son canapé, mais comme Tom n’a pas gagné, Simon s’est levé, a regardé hébété tout autour de lui dans son salon : il voulait faire quelque chose, un geste de colère, un cri tribal, tout casser, mais comme il ne savait pas quoi finalement, il était trop dégouté, alors il a pris son ordi et il a laissé éclater du bout de ses petits doigts son dépit sur le forum.
Sinon, pendant ce temps-là, il y avait le raid des Trois Croix.
Les chameaux qui déblatèrent sur le sport au zinc du coin le répètent à l’envie : son incertitude, au sport, elle est glorieuse, monsieur. Ça finit jamais comme ça commence. On va voir ça dans ce compte-rendu, qui pourrait être titré : la malédiction de Santenay.

Penk, qui programme son corps pour des triathlons, avait vu ça en janvier : un défi roc, 18 km de trail, 50 de vtt, 8 de canoé. Comme c’est à faire par équipe de 2, il m’en parle. Comme ça m’intéresse, on en parle. Post sur le forum, le truc prend, Benoit rapplique, embarque Penk sur son tandem, et puis Fab, qui ne court plus, est tenté par le VTT, et Nico, qui court de mieux en mieux, et qui est très gentil, accepte de faire équipe avec lui en relai. Jérôme, qui me voit seul, vu que Penk s’est laissé embarquer sur le tandem de Benoit, me trouve Alban comme partenaire, et alors après on appelle Jérôme coach, vu que ça lui va bien, et moi, je fais plein de cauchemars où Alban me jette des pierres pour me faire courir plus vite, mais comme ça marche pas, dans mes cauchemars, eh ben il part devant, je tombe dans un trou, la nuit tombe aussi sur le trou et des loups me tombent dessus. En gros.
Enfin donc, trois équipes sont constituées. Les autres, ils disent comme Jérôme, qu’Alban et Moi on va faire un gros truc, genre une place. Et puis justement les autres, comme ils sont en phase de pleurnicherie aiguë sur leur niveau perdu, et que ça sera plus jamais comme avant, et que ça a pris trop de retard, et que peut-être il faudra annuler la MB, et que….on a fini par se mettre une pression inutile. Mais rigolote, et utile pour finir, j’en reparle à la fin.

Reco VTT fin janvier. Penk, Ben, Fab et Moi. Ça a flotté comme vache qui pisse (Mémé, c’est pour toi, je t’aime), le terrain est gras, c’est une glaise qui colle aux roues, on a l’impression de s’embourber rien qu’en respirant. On cause du tandem, Penk et Benoit marchent à côté, poussent, débourbent à la main… et crac, montée de Saint Aubin, la roue libre du biplace casse. Premier acte de la malédiction des trois croix, tremble lecteur. Avec Fab on rentre par la route, vent de face, et sa puissance m’étonne à ce moment-là, tiens.

Reco 2, mars. Penk, Fab et Zazou font tout le circuit. Ils reviennent avec de grands yeux gourmands: la trace est top, et des gros passages techniques, voire vertigineux. Ils sont heureux, « y aura des vautres » prédira Fab. En revanche, le tandem, faut oublier. On oublie.

Reco 3. Enfin, pas exactement une reco… Rando de Mercurey, on est à une semaine du truc, il pleut comme vache qui pisse (bisou Mémé) : la dame de la météo nous promet le même temps à Santenay alors on s’y colle. On monte aux trois croix par là où on descendra la semaine suivante, et pour l’heure c’est un ruisseau alpestre. Et puis, il y a un ravinet, et puis Benoit tombe dedans, et puis il a deux-trois côtes cassées. Forfait, merdum. Malédiction du défi roc, acte 2.

Pendant la semaine, sur le tchat, c’est opération « un copain pour Penk. » Comme il y a pas tant de fous que ça sur terre, le forfait de Nico (méchant virus, malédiction acte 3) arrange les choses : Fab et Penk feront équipe dans un relai. Zut pour Penk, qui aurait pu faire un gros gros truc sur toute la distance. Mais l’avantage sous l’inconvénient, c’est qu’ils sont remontés comme un coucou pour faire un coup, les deux gars.

Le jour J. il fait beau. Fait tellement beau que c’est l’été avec toutes ces petites choses qui font l’été : papillons, robes à fleurs, terrasse sortie, sourires et ciel bleu. Depuis que je fais du sport, je ne regarde plus les jambes des femmes, mais celles des hommes. J’y ai perdu au change, mais les échantillons proposés au Roc sont du même genre qu’à la MB : quadris rebondis, mollets sculptés, poil zéro. Penk mate aussi, et ça lui fait peur. Il s’est pas encore rendu compte qu’il a mué, qu’il fait pareil, vachement peur.
Je rencontre Alban, enfin. On papote. Il me file des conseils et un peu de pommade contre les ampoules, je lui offre un café. On discute, on s’échauffe. Et puis ça commence, rassemblement. Speech du maire, de l’orga, de monsieur Rougeot, et hop, on file dans la cour du château pour le départ vrai. Là, minute de silence, puis sono techno, et ça part pour 18 km de trail.

Penk file en tête, c’est bien le moins qu’on puisse attendre de lui, et je me cale sur le rythme d’Alban qui sait ce qui nous attend. La trace commence dans les vignes, suit un single en forêt, passe par des monticules de pierres, continue dans les bois… Ça grimpe sec, ça descend fissa, il y a même un passage avec une corde tendue… on passe dans des endroits étonnants, d’un chemin au bord de petits ravins jusqu’à une ligne de crête pour ensuite grimper le petit mont des trois croix. C’est du vrai trail, apprécie Alban. De loin, parfois, en levant la tête, je vois le maillot jaune et la casquette blanche de Penk. De plus en plus loin, faut dire. Il rapetissait en fait.
On a bouclé en une heure 45, Penk a dû lancer Fab un quart d’heure avant sans doute. Nous ça va, on en a gardé pour la suite. Du moins, on le pensait.

Et hop, vélo. Le début, je connais, c’est même le seul passage que j’ai reconnu auparavant, et trois fois. On commence doucement parce que la transition peut faire mal. Et puis au kilomètre 3, malédiction acte 4. Alban s’écroule, se jette par terre, se prend les jambes, hurle. J’hésite : le règlement est formel, si l’un des deux ne peut plus avancer, l’autre doit l’achever sur place pour rentrer dans les points. D’un autre côté, mes affaires sont dans sa voiture et j’ai pas vu où il avait mis la clef. Dilemme. Ce sera le points. Alors pendant qu’Alban continue d’hurler et que je cherche dans le sous-bois un gros gourdin pour faire la besogne, plein de types passent devant nous, s’inquiètent et nous souhaitent bon courage. Alban finalement peut repartir. Mais il a plus rien dans les jambes. Semaine compliquée au boulot, entrainement contrarié… il est gêné de la situation, gêné pour moi, et du coup j’en profite pour lui soutirer de l’argent et sa bouteille de pinard (l’orga en a donné une au retrait des dossards). Il continue au courage, on décide d’abréger. Pendant ce temps, Fab est en train d’exploser tous les temps de passage, mais ça, on ne le savait pas encore. Sûr qu’il se disait : ‘tin, ça fuse, ça fuse… en se frottant les mains. Ah ben non, les mains sur le guidon, Fab, pas de blague.


Chemin du retour, on prend la fin du petit parcours. Comme on nous croit attardés, on nous souhaite bonne chance, bon courage, avec des airs de profonde miséricorde. Susciter de la pitié sur un vélo, ça doit lui faire tout drôle, à Alban. C’est une première, peut-être. Sur le chemin, je blague, parce que je sais faire que ça, mais le truc chiffonne Alban plus que sa fatigue et sa douleur, le rend mal à l’aise. Au vrai, cet abandon, on le partage un peu pour finir : le trail m’avait bien cassé, faut dire.
On rentre par la petite porte, on range les vélos, j’appelle madame qui est vachement contente de venir, Alban me paye un sandwich-saucisse qu’on mange assis sur un muret en causant de tout de rien, au milieu des arrivées, et de cette sorte de kermesse du cardio et du quadri. Sont beaux, les gens, tout secs, avec des habits fluos, irun et alltricks font de plus en plus d’affaires. Et puis il fait tellement beau.
En rentrant à la voiture, on entend la speakerine annoncer le nom de la team qui en finit, 9°, et on entend : les gitans. Puis on entend Fab et Penk au micro. 9°, et en fait 5° après correction, ils ont été monstrueux !

Madame est arrivée, elle a mis son jogging. On va faire un gros trek du parking des Trois Croix aux Trois Croix, 600 mètres de rando sur un sentier presque sauvage.

Et l’an prochain, on fait quoi ?

(En attendant, pour moi, coupure, je sature. Groggy par l’abandon, dubitatif sur ma propre forme qui était pas ça, fatigué aussi et un peu désoeuvré une fois l’objectif passé. Et en même temps journée tip-top, rencontre avec un type extra.
Pour le sportif, tout n’est pas perdu : j’ai mieux travaillé pour me préparer, en scrutant le strava d’Alban, je me suis acheté des chaussures de route, j’ai pris gout aux tours de piste… enfin, pas trop, mais un peu :lol: @+)
"Monter, grimper…mais se hisser ? Oh ! Combien c’est difficile ". René Char

Revenir vers « Historique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité