Cape Epic 2014

De nombreux chemins, des dénivelés de l'ordre de 600 à 900m, etc
Forum Les Bons Vélocistes du 71!

Modérateur : jerome

Avatar de l’utilisateur
benoitgir
Modérateur global
Modérateur global
Messages : 9572
Inscription : ven. 13 juil. 2012 11:29
VTT : Open, TCR, Tandem, SS...
Localisation : Tournus

Re: Cape Epic 2014

Messagepar benoitgir » lun. 31 mars 2014 15:11

Comme annoncé hier c'est la "queen's stage", 115 km et quasi 3000m de D+. Nous sommes en place sur la ligne a 6H20, 10min avant l'ouverture officielle des grilles et y a déjà 10 teams en SAS B, ils ont dormi là ou quoi ?? Départ à bloc et on remonte dans le groupe de tête très vite, Will se cale au milieu et je suis tout à droite quand une jolie vague part pleine gauche alors que je suis lancé, je me retrouve à côté de Mennen qui mène le peloton. Heu on va se remettre derrière un peu quand même. Jme cale en 10me position environ bien à l'abri, ça roule vite mais sans a coup, obligé de passer les bosses à bloc quand même. Oh un beau maillot irisé à côté de moi, je salue Nino qui me reconnait de l'an dernier, cool ! Il me parle direct du cadre Open et si c'est pas trop dur en Hardtail (il est en spark 700), me demande le poids du cadre etc... Sauf que je suis déjà limite et en lui répondant je m'essouffle grave, et il continue de papoter Ouf sauvé ça accélère un coup et je le remets devant moi d'une poussette dans le dos...
Après 20 km de "roller coaster", virage droite et une grosse bosse roulante où une quinzaine d'équipes s'échappent, je dis à Will de ne pas suivre on va se faire péter le caisson. En haut de cette bosse on est juste nous 2 intercalés entre le groupe de tête et un gros groupe 100m derrière quand une moto espagnole nous remonte tranquille. Van Houts a abandonné, José Hermida roule pour le plaisir et se met devant nous et nous dit de prendre sa roue "take a lift". On va faire 10 km ainsi avec notre derny perso !
La suite se sont 2 belles bosses roulantes qui enchaine avec single en descente. On se fait reprendre pas les leaders Master équipe Brentjens (les grands master aussi 50 et + si si...) et les ex leader men Centurion Vaude. On les laisse passer normal. On enquille le single à fond de 5 et les centurion sont des gros bourrins y a plus une pierre sur le sentier ça vole dans tous les sens et ce qui devait arriver : une marche à monter en bunny le centurion tape avant et arrière... arrêt immédiat pour crevaison.
Juste après gros pincement au coeur, je vois mon ami Thomas Dietsch sur le bord du chemin effondré, terrassé par son estomac, Stefan Sahm est à ses côtés.
Ravito 1, juste un coup de graissage et je remplis ma 2ème gourde (je pars avec une gourde pleine et une autre vide avec la poudre dedans), c'est reparti pour le gros morceau du jour, au km 55 le "Rusty Gate", 5 km de montée à plus de 10% de moyenne en plein soleil. Là je subis le rythme de Will qui monte fort et cherche rejoindre les équipes devant, perso je gère le cardio, mes jambes et la chaleur. Il m'attendra 30s au sommet. Je fais la descente devant pour lui montrer les trajectoires. Ravito 2 et on se fait rejoindre par le duo Sally Bigham et Ester Süss. On roule pour elle sur la longue portion de route qui suit, puis on se prend 3 petites bosses bien raides avant d'attaquer le dernier morceau, un autre col de 500m D+ un peu moins raide mais qui possède un sol sablonneux qui ne rend rien. Km 95 Will perce de l'arrière, c'est en fait encore le même trou dont la mèche s'est barrée. Suis un peu furax car j'avais dit de changer le pneu... Bref remèche et c'est mon percuteur à cartouche qui ne fonctionne plus, bah à l'ancienne à la pompe. On se fait passer par 4 teams...
On repars et je passe mon énergie négative sur mes 2 pédales, je vais faire les 15 derniers km quasiment devant à fond de 6 pour ne rattraper qu'une équipe et les déposer de suite dans la dernière remontée qui nous entraîne dans le bike park de Oak Valley sur un long single qui nous amène à l'arrivée. Dès la ligne franchie je m'effondre complètement cuit.

28 scratch, 22 men de l'étape. on remonte 69 au général. demain étape single donc plaisir.
"Le sportif va chercher la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre"
Avatar de l’utilisateur
benoitgir
Modérateur global
Modérateur global
Messages : 9572
Inscription : ven. 13 juil. 2012 11:29
VTT : Open, TCR, Tandem, SS...
Localisation : Tournus

Re: Cape Epic 2014

Messagepar benoitgir » lun. 31 mars 2014 15:12

Cr du jour, samedi étape 6, l'avant dernière qui est la récompense de la semaine, 85km 1800m D+ et plus de la moitié est du single.
On arrive sas B tjs à 6H40 et y a déjà bcp de monde, en plus je n'ai pas rempli mon bidon. Je laisse mon vélo et file à l'autre bout du camp pour avoir de l'eau. Retour grille il reste 7 min Alta Marie notre physio qu'on partage avec le team Kapius me pose 2 straps : un dans le bas du dos à droite et l'autre derrière mon genou droit, petites douleurs qui apparaissent par intermittence.
Objectif du jour, rouler à notre main, mais bon on ne peut pas tenir un coureur anglais qui a retrouvé ses jambes, et Will Hayter part à bloc dans la bosse. Faut dire que d'entrée des équipes sont à l'arrêt. On se retrouve donc dans les 30 et on poursuit nos efforts dans les bosses qui suivent pour doubler les leaders mixtes et même les leaders femme. Jolies filles les 2 d'ailleurs mais sacrément musclées impressionnant ! On se stabilise 25 à l'entrée des singles et Will a la bonne idée de me laisser passer et je lui fait la trace lui qui ne voit toujours pas très bien sans ses lunettes. L'échauffement est à peine terminée qu'on a roulé 20km déjà et on grille le ravito 1 car je n'ai presque pas touché à mon bidon, je prends d'ailleurs le temps de manger une fameuse barre punch power amande et boire. C'était impératif avant d'attaquer la première grosse bosse du jour, 300m de D+ sur un chemin forestier qui nous amène à un single de 10 km Water point 2 je remplis mon 2ème bidon, nettoie les lunettes (pleine de buée, le brouillard du matin s'est enfin levé), graisse la chaine et feu on repart pour une nouvelle bosse de 200m de D+ celle là en single sur les parcours de Lebanon. Hop encore 8km de single descendant et on est déjà km55 pour entrée dans le domaine "Paul Cluver", un bike park avec des 10aine de km de single tracés et fléchés avec des couleurs comme les pistes de ski. Nous allons parcourir les rouge et noir évidemment jusqu'au coeur du domaine ou des ponts en bois et des passerelles se succèdent jusqu'au ravito 3. Remplissage de bidon et juste après pause pipi obligatoire on n'en pouvait plus. Zut, on se fait passer par 4 équipes qui n'étaient pas loin dont les leader femme. Tant pis, on rentre à présent dans le domaine de Oak valley, et quelques montées abruptes vont nous bruler les jambes, mais à chaque fois un beau single descendant est au sommet en guise de récompense. Je finis vraiment fort, les montées me conviennent avec mon rapport poids / puissance, et il y a des équipes derrière en chasse, Will souffre pas mal.
à l'entrée du dernier single, on se fait rejoindre par 6 coureurs, tous des "outcast" c'est à dire les coureurs élite UCI qui ont perdu leur équipier et qui sont autorisé à rouler sur le parcours à condition de ne plus influer sur la course. Il y a notamment Hermida, Hubert. Je m'intercale entre eux et roule une partie du single un peu à bloc, c'est stupide je prends des risques et Will ne pourra pas suivre, je m'écarte et laisse passer les 2 derniers outcast et les laisse filer, vaut mieux continuer à faire la trace pour mon équipier que de finir dans un arbre (même si c'était vraiment trop tentant de passer la ligne avec Hermida). Passage de la ligne en 4H17min, 27 men et 32 scratch, pas mal pour une étape qu'on voulait de récup !

On remonte encore au général : 59ème scratch. Ds les 50 sera mission impossible on a 40 min de retard... Foutues 2 heures mini de perdues mardi et mercredi quand Will était malade, on en aura comblé les 2/3.


Juste une précision pour hier, Finalement Thomas n'a pas eu de pb d'estomac mais sa pédale a touché un rocher et il a volé dans d'autres rochers pour atterrir finalement dans des cactus... Bref il était très sonné.
Aujourd'hui il est de retour aux affaires, 6ème de l'étape. Va nous claquer le podium sur la dernière étape le Tom !
"Le sportif va chercher la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre"
Avatar de l’utilisateur
benoitgir
Modérateur global
Modérateur global
Messages : 9572
Inscription : ven. 13 juil. 2012 11:29
VTT : Open, TCR, Tandem, SS...
Localisation : Tournus

Re: Cape Epic 2014

Messagepar benoitgir » lun. 31 mars 2014 15:12

Voilà, c'est fini, la plus belle aventure possible en vtt et en duo vient de s'achever il y a quelques heures. 5ème de suite pour moi, 3ème pour mon partenaire et ami William Hayter, sa première finie en équipe et pas seul.
Pourtant ce matin si c'était pas la dernière, j'aurais pris le bus. Il se met à pleuvoir sérieusement à 7H00 à la fin du petit dej, et cette pluie nous accompagnera jusqu'à 10H00 environ. Départ 8H00 tjs en sas A, nous y somme très tôt et en début de sas. D'entrée les sensations sont bonnes et la première bosse est avalée sur la plaque, que je n'enlèverait pas un bon bout de temps remontant un maximum d'équipes plantés sur le chemin collant. Will Hayter tire la langue mais ça va encore. On se stabilise 30ème environ à l'attaque de la grosse bosse du jour. J'essaie de sortir les équipes qui sont dans nos roues et de rejoindre les leaders Grands masters juste devant. PB Will est à bloc. Cela va tenir encore jusqu'au Ravito 1 qu'on grille mais la succession de bosses qui suit fait très mal et mon équipier me dit qu'il n'en peut plus, je roule un poil trop fort et sa tête ne veut plus.
OK pas de pb, on se met en mode "Cruse control" et on rallie l'arrivée. Bien sûr du coup pas mal d'équipes nous repassent, mais on peut quand même profiter des singles. Dans une descente à vouloir suivre un "outcast" je me met à la faute, arrêté par un arbre inextrémis, mes plaquettes de freins sont quasi HS de la semaine faut que j'assure un peu.
à 5km de l'arrivée nous rejoignons nos amis de l'Assos Werkmanschaft qui roule sur Open aussi. L'un est cuit, on voudrait finir tous ensemble mais il y a 3/4 d'équipes de furieux derrière et ça suffit de perdre des places.
Donc finish à bloc, 36 men et 45 scratch de l'étape, on aura repris ce jour encore 3 équipes pour échouer 56ème général de cette Absa Cape Epic 2014, qui aura été comme chaque année riche en émotions diverses.

Comme je l'ai dit 5ème fois de suite finisher, là je crois que j'ai atteins un beau quota... Je la referais un jour c'est sûr, pour moi c'est le top en course et aventure humaine. Maintenant clairement il me faut une autre motivation, courir en mixte avec une top woman élite, ou attendre mes 40 ans, dans les 2 cas pour essayer de faire "un truc" même si un résultat sur 8 jours de course est très aléatoire et dépend de beaucoup de paramètres. Je pense avoir acquis l'expérience suffisante à présent !
"Le sportif va chercher la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre"
Avatar de l’utilisateur
zazou71
Grand Gourou
Grand Gourou
Messages : 3991
Inscription : mer. 15 août 2012 16:57
VTT : yeti 575 - x-control 310
Localisation : fleurville

Re: Cape Epic 2014

Messagepar zazou71 » lun. 31 mars 2014 21:35

8| très très impressionnant une belle aventure 8|
“Les premiers de classe qui se prennent au sérieux sont des cancres qui s'ignorent.”
Alice Parizeau
:mrgreen:
merci wiki
Avatar de l’utilisateur
zazou71
Grand Gourou
Grand Gourou
Messages : 3991
Inscription : mer. 15 août 2012 16:57
VTT : yeti 575 - x-control 310
Localisation : fleurville

Re: Cape Epic 2014

Messagepar zazou71 » dim. 8 mars 2015 23:19

“Les premiers de classe qui se prennent au sérieux sont des cancres qui s'ignorent.”
Alice Parizeau
:mrgreen:
merci wiki
Avatar de l’utilisateur
benoitgir
Modérateur global
Modérateur global
Messages : 9572
Inscription : ven. 13 juil. 2012 11:29
VTT : Open, TCR, Tandem, SS...
Localisation : Tournus

Re: Cape Epic 2014

Messagepar benoitgir » lun. 9 mars 2015 09:40

Une machine sur une machine, ça va envoyer :D
Et la coéquipière ne devrait pas trop le ralentir !!
"Le sportif va chercher la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre"
Antoine21
Grand Gourou
Grand Gourou
Messages : 1875
Inscription : sam. 5 avr. 2014 20:21
VTT : giant xtc
Localisation : Longecourt en plaine (21)

Re: Cape Epic 2014

Messagepar Antoine21 » mer. 11 mars 2015 20:30

J'ai hate de lire ces CR !
"C'est pas une épreuve de tous les jours,c'est pas une kermesse.'' J.G
Avatar de l’utilisateur
jerome
Modérateur
Modérateur
Messages : 7778
Inscription : mer. 10 oct. 2012 15:28
VTT : lapierre pro race 400
Localisation : mi chemin du GR131 ( toulon sur arroux )
Contact :

Re: Cape Epic 2014

Messagepar jerome » mer. 11 mars 2015 22:02

zazou71 a écrit :8| une sacrée machine
http://www.velochannel.com/open-special-cape-epic-8470


ce vélo est magnifique ...
et cette aventure est ... trop chère pour moi :triste:
Ce n'est pas le résultat qui te donne du plaisir, c'est le plaisir qui donne le résultat .
( The DIEu of the boss oldschool : Edgar Grospiron 2016 )

if in doubt flat out !

STRAVA : http://www.strava.com/athletes/3879531? ... ce=top-nav
Avatar de l’utilisateur
benoitgir
Modérateur global
Modérateur global
Messages : 9572
Inscription : ven. 13 juil. 2012 11:29
VTT : Open, TCR, Tandem, SS...
Localisation : Tournus

Re: Cape Epic 2014

Messagepar benoitgir » mar. 17 mars 2015 23:22

Ils assurent cette année en mixte !
"Le sportif va chercher la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre"
Avatar de l’utilisateur
benoitgir
Modérateur global
Modérateur global
Messages : 9572
Inscription : ven. 13 juil. 2012 11:29
VTT : Open, TCR, Tandem, SS...
Localisation : Tournus

Re: Cape Epic 2014

Messagepar benoitgir » mar. 17 mars 2015 23:23

"Le sportif va chercher la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre"

Revenir vers « La Saône et Loire et le VTT »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités